Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le truc conceptuel du jour : Isshoni Training

28 Janvier 2010 , Rédigé par Romukaji Publié dans #Anime

Bien l'bonjour, aujourd'hui, je vous présente mes voeux en express. Allez hop, bonne année 2010, bonne santé, Fuji-faucon-aubergine tout ça tout ça, zou c'est plié.

Bon, maintenant, j'ai décidé de rattraper un vieux sujet qui traîne dans mes fichiers depuis avril dernier, mais que je n'avais pas publié faute d'images (un problème informatique pour les captures qui fut fort dur à résoudre).

 2009 04 21 hinako 01[1]

Voici donc que je chronique (sans aucun effet de nouveauté) un OVA du studio Hibari, "いっしょにとれーにんぐ/Isshoni Training / l'entraînement avec Hinako"... Si on peut dire... c'est un animé de sport, mais très loin de "Touch", "Eyeshield" ou "Olive et Tom". C'est plutôt orienté vers l'activité physique que la compétition. En bref si vous pensez qu'une remise en forme vous est nécessaire, mais qu'aller faire du step avec les vieilles du quartier, ce serait vraiment la honte, voilà de quoi vous satisfaire !

 
Hinako1L'anime met en scène la jeune Hinako, que l'on rencontre sous... sa douche (!). Surprise, cette fille n'a pas toujours été un personnage d'animé, mais cette fan voulait être comme ses héroïnes, et est alors arrivée dans le monde des animés. Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'hallu... pardon, d'alu. Bon, le concept est rigolo, orienté pour plaire gentiment à l'otaku... pour l'appâter et le ferrer.




Hinako5Mais introduisons l'intrigue majeure de ce film à suspense... (il n'y a aucune exagération dans ce texte!). Ladite Hinako a grossi ; le producteur lui a enjoint de perdre 5 kilogrammes sous peine d'être retiré des programmes. Et voilà le programme : faisons de la musculation, des pompes, des abdos et des flexions. Damned ! L'otaque est tombé dans le piège et va être confronté à une activité physique, ou à l'alternative de la mauvaise conscience ! Drame cruel !

 



Allez, des séries de douze exercices.

Hinako7Hinako8









Des pompes ! Euh... ah oui, elle est peu vêtue la monitrice. Et ses vêtements n'assurent pas vraiment une grande stabilité, si j'ose dire. Ce sera peut-être différent... avec les abdos ?

Hinako12Hinako14
Gghhh... non. Notez le judicieux emploi des points de vue dans la composition de l'image. Alors passons aux flexions !


Hinako15Hinako17
Hum, oui. C'est bien de faire travailler les jambes, et de bouger le reste aussi, c'est sûr. Et voilà tout le propos exposé en quelques images!


Et après le générique de la série dans laquelle joue l'héroïne, on repart pour une nouvelle séance.
Hinako20
Puis une autre, et on ne faiblit pas !

Hinako25Hinako29
Comme ça, vous aurez droit à un bonus : des changements de tenue !

Hinako26Hinako28
Et un autre si vous aimez ça aussi !!

 

Que dire de plus ? La musique, si elle manque parfois d'une réelle richesse qui la rendrait comparable aux grandes oeuvres de l'humanité, est d'une qualité parfaitement adaptée à la profondeur du propos, et rehaussée de bruitages à la pertinence confondante. Pour montrer la présence de la musique, Iku Suzuki, le réalisateur de ce film d'auteur a même eu recours à un procédé "en creux", coupant la musique sur certains exercices ; le résultat esthétique est stupéfiant et rappellera aux connaisseurs les paroles de Guitry sur Mozart.

 

Hinako34Pour finir, le film propose une réflexion quelque peu "Nouvelle Vague" sur le rôle de l'acteur voire la présence de l'action fictive dans un contexte non narratif. La dernière séquence d'action nous montre en effet la jeune Hinako qui continue de compter, mais se contente d'un mouvement minime ayant pour simple conséquence ce que certains critiques ont nommé Gainax bounce.

Hinako35 Hinako36



Hinako21

 

  Cette scène est injustifiable par un argument de santé publique.









Hinako23  Hinako vous aime bien.

 

 

 

Alors, convaincu ? Vous allez vous mettre à l'exercice, grâce à cet anime honnête ? Honnête, oui : il ne promet rien qu'il ne vous fournisse ! Foin des autres prétentions, c'est de l'ecchi, de l'ecchi répétitif, mais fichtre le concept est marrant !

Et voilà, après avoir vu cet animé, vous êtes en pleine santé comme notre ami Hideki Motosuwa. (Chobits ép.7 : Tchii travaille)

 

Chobits 1 



(Hideki) Tu vois, je suis en pleine forme !







Chobits 2




(Tchii) Pleine forme.







Chobits 3



(Tchii) Plein d'énergie ici !






Chobits 5


(Hideki) Aaah !







Chobits 6

 



(Tchii) Iiiiih !







Chobits 7
 

 


...







Et n'oubliez pas : mangez cinq fruits et légumes par jour, pas sucré, pas salé, pas gras et faites du sport ; mais sinon il y a la solution Hinako, parfaitement compatible avec votre rythme.

Hinako37 

 

Ah, et puis le sage message essentiel du jour : ne prenez pas tout au sérieux. Tout ce dont on parle sur les blogs ou forums de ce type, ce n'est que de l'anime. ;-) Enfin, si vous avez lu jusqu'ici, je suis rassuré sur votre compte.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Hahaha, c'est que ça commence à faire longtemps cette perle!<br /> Mais en réalité, il semble qu'il s'agissait plutôt d'un plan du gouvernement japonais pour tuer tous les otaku: je ne rappelle plus où j'avais lu que faire les mêmes mouvements que cette chère<br /> Hinako mettrait en pièce le corps d'une personne normale, alors celui d'un otaku, ce n'est même pas la peine d'en parler...<br /> <br /> Enfin, comme je le dis toujours, on se plaint souvent de ce genre de trucs, mais se plaindre fait du bien. Donc on devrait au contraire remercier les producteurs.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Ma foi, je ne pense pas que ces mouvements soient impossibles ou dangereux. En animé, c'est forcément un peu simplifié ou déformé par rapport à la réalité, mais je ne suis pas choqué.<br /> Cela dit, ça peut effectivement abîmer voire tuer un gros geek...<br /> <br /> <br />
A
<br /> WTFITS !!<br /> C'est... Conceptuel !<br /> Mais... Il est de mon devoir... de regarder... juste pour voir  à quel point c'est pas bien, hein...<br /> <br /> <br />
Répondre