Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dance with Débiles 2

3 Août 2016 , Rédigé par Romukaji Publié dans #Dance with débiles, #Neko vi Britannyan, #Anime, #Dance with Devils

Konnyanwa !

Vous l’attendiez tous (mais si. Inconsciemment, peut-être) : voici l’article de Neko vi Britannyan sur l’épisode 2 de Dance With Débiles !

 

Episode 2 : Le Jitterburg de l’hésitation et du mystère

 

Après un court récapitulatif des événements du premier épisode, et un opening, je dois l’avouer, plutôt cool, sinon original, l’épisode commence sur un gros blanc.

Au bout de 12 secondes, Rem finit par remarquer le metteur en scène qui lui fait de grands signes en lui montrant le cameraman, et demande à Légume-chan si elle ne compte pas revenir sur sa décision. En effet, elle a l’intention d’aller chez une amie jusqu’au retour de son grand-frère ce soir, au lieu de squatter son immense manoir de bishônen le plus populaire du lycée et le plus riche de la ville. Alors que de toute façon elle est déjà grillée par tout le lycée.

 La discrétion

Légume-chan tombe alors sur son amie Azuna, chez qui elle était censée passer la nuit, qui lui dit qu’elle s’inquiétait. Euh… Elle ne l’avait pas prévenue ? Mais… Vous avez des portables ! Regardez :

Solution 1 :

Légume-chan : « Kikouuu!!!!! Matan pa je dor ché Rem. Tu c le mec chelou ki ma konvoké pr ri1 ttlh. Bizou »

Solution 2 :

Azuna : « Wesh tu fais quoi ?! ça fait 2h que je t’attends ! Si tu rep pas dans l’heure j’appelle la police, les pompiers et les tortues ninja »

Mais passons.

« Ouf, j’ai bien fait d’avoir une personnalité, des cheveux blonds et des couettes, sinon j’aurais pu être l’héroïne de ce truc… » pense Azuna.

 

À la pause de midi, Légume-chan est de nouveau convoquée par Rem-sama, mais Azuna n’a pas le droit de venir.

Coucou. Je ne suis pas manipulé à distance par le conseil des élèves démoniaques, d’ailleurs ça n’a rien à voir avec la marque rouge qui dépasse de mon col. Et je ne suis pas louche.

 

Après avoir gravi une nouvelle fois l’escalier défiant la gravité et passé les portes en chêne à ouverture automatique, Légume-chan tombe sur les quatre membres du conseil des élèves, qui l’attendaient en prenant la pose. Et le chien.

 

J’ai une crampe.

 

Elle se fait donc harceler successivement par le tombeur, le psychopathe et le yakuza, qui en profitent pour dire leurs noms (mais nous les appelleront Tombeur-kun, Psychopathe-kun et Yakuza-kun pour des raisons de cohérence d’anonymat de facilité de compréhension de flemme).

Tombeur-kun (ou Nanpa-man)

 

Psychopathe-kun

 

Yakuza-kun

 

Menchi Appelez la SPA

 

Nos joyeux harceleurs commencent vaguement à se disputer leur proie (apparemment ils sont végétariens) mais sont interrompus par l’arrivée de Rem, qui nous informe que la police a pu capter le GPS du téléphone de la mère de Légume-chan pendant un instant, quelque part dans le département de Nagano. Il s’agit sans doute de la maison du grand-père de Légume-chan (celui qui étudiait les vampires et tout ça) et elle et Rem décident d’y aller.

 

Après leur départ, les trois humanoïdes restant ont une conversation qui sous-entend bien que Rem veut extorquer des informations à Légume-chan, que le yakuza est misogyne, et que le shôgi c’est plus classe avec des pièces en cristal. Dans la limousine, on retrouve Rem qui propose à Légume-chan de partager son gros bentô.

Pff, le cuisinier en a trop préparé alors tu peux en manger si tu veux. Betsuni.

 

Quand ils arrivent à la maison, qui a évidemment été cambriolée, on a droit pour la troisième fois au flash-back du cambriolage de la maison de Légume-chan, au cas où on aurait oublié depuis le rappel de l’épisode précédent. Ils trouvent le portable de la mère, et se retrouvent enfermés avec un incendie, Légume-chan met environ 15 secondes à penser à aller chercher l’extincteur, mais se fait capturer par un vampire pyromane, qui se prend un escarpin de Rem dans les dents. Rem ordonne à Légume-chan de s’enfuir avant qu’il ne se mette à chanter, des vampires sortent de nulle part mais il les crame, sauf le chef (running gag ?), et un qu’il garde pour l’interroger, apprendre qu’ils n’ont pas trouvé le grimoire, et le cramer aussi.

Légume-chan l’attend tranquillement dehors avec le chauffeur, elle fait un câlin à Rem mais se prend un vent, et pendant que notre héroïne dort dans la limousine, on découvre que le chauffeur est en fait le lycéen-pas-louche-du-tout-avec-une-marque-bizarre-dans-le-cou envoyé la convoquer tout à l’heure.

Rem reconduit Légume-chan devant chez elle, où son grand-frère, qui l’attendait, entame une bataille de regards avec Rem.

 

Jiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

 

Jiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

 

FIN.

Ending du harcèlement de rue. Le refrain commence par « Mademoiselle ! Mademoiselle ! Je vais te rendre heureuse ! » (« Mademoiselle » étant en franponais dans le texte).

D’ailleurs les silhouettes qui dansent sont ridicules, la robe de Légume-chan est moche, et ses oreilles de lapin sont trop petites. Voilà.

 

Le prochain épisode, Le Tango de la passion et de la tentation, sera centré sur le tombeur, qui tantôt harcèlera Légume-chan, tantôt lui révèlera le secret de son grand-frère. Enfin, peut-être. C’est ce que dit l’annonce du prochain épisode.

*bâille*

 

Tsss. Moi au moins j’ai la classe en talons.

 

Neko vi Britannyan

@Neko_Britannyan

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article